L'installation sanitaire de A à Z

Une installation sanitaire débute par le compteur d'eau et se termine par votre système d'égouts privé, qui évacue toutes vos eaux usées. Le raccordement au réseau d'égouts de votre maison est une section où les tuyaux vont de l'intérieur vers l'extérieur afin de pouvoir être raccordés à une évacuation externe ou à une fosse septique sans contaminer quoi que ce soit entre les deux.

Le processus d'assainissement commence lorsque vous ouvrez le robinet pour vous laver les mains, vous brosser les dents ou d'autres tâches comme la cuisson des céréales du petit-déjeuner. L'eau passe par de petites ouvertures appelées "raccords", jusqu'à ce qu'elle atteigne la vanne située près du niveau du sol (et parfois en dessous). De là, elle entre dans un tuyau menant vers l'un ou l'autre de deux châteaux d'eau.

Un grand tuyau, le "principal", transporte la majeure partie du débit d'un château d'eau jusqu'à votre maison ou votre rue et peut prendre trois jours pour se réapprovisionner après avoir été vidangé pour être nettoyé. L'autre tour, appelée approvisionnement auxiliaire ou d'urgence, ne transporte pas autant d'eau mais peut fournir un certain service au cas où son partenaire est drainé.

Le parcours d'une installation sanitaire

La mise en place du compteur d'eau

Le parcours d'une installation sanitaire commence la mise en place du compteur d'eau. En effet, le compteur d'eau, qui est installé à l'extérieur d'un bâtiment et qui indique la consommation d'eau des ménages, doit être relié par un tuyau à chaque appareil à l'intérieur. Ce compteur d'eau sert à évaluer votre consommation d'eau durant une certaine période, et vous pouvez obtenir une facture à la fin de cette période.

Ce compteur doit être configuré pour mesurer la quantité d'eau consommée pendant une heure. La plupart des compteurs utilisés en France sont capables de mesurer la consommation jusqu'à 100 mètres cubes par mois. Son fonctionnement s'effectue par un envoi d'un signal à la compagnie des eaux chaque fois qu'il mesure une quantité d'eau consommée.

Le compteur lui-même est composé de deux éléments : le robinet et le cadran. Ces deux éléments. Le robinet (ou broche) sert à raccorder le compteur à la conduite d'eau, tandis que le cadran sert à mesurer la consommation

Il est important de faire inspecter votre compteur d'eau régulièrement. Votre plombier sera en mesure de vous dire s'il y a des fuites ou d'autres problèmes avec l'installation sanitaire et de vous aider à la faire fonctionner efficacement pendant des années.

La régulation de la pression d'eau

La chose la plus importante à noter lors de l'installation sanitaire est la pression de l'eau. La pression de l'eau, ou PSI, doit être réglée à un minimum de 40 PSI pendant ce type d'installation. Si vous n'êtes pas sûr du réglage actuel de votre système de plomberie, veuillez contacter un plombier professionnel pour qu'il vous aide à le régler au niveau approprié.

Quelles sont les causes et les conséquences d'une pression d'eau trop faible ?

Les causes les plus courantes d'une pression d'eau faible sont généralement dues à des tuyaux cassés ou trop vieux, un bouchon, une toilette d'un robinet qui fuit, des bulles d'air dans les tuyaux ou que le chauffe-eau ne fonctionne pas correctement.

Les conséquences d'une faible pression d'eau fera en sorte que la pompe de votre chauffe-eau sans réservoir, par exemple, utilisera plus d'énergie qu'elle n'en a besoin et pourrait également produire de l'eau chaude ou froide bouillante.

Quelles sont les causes et les conséquences d'une pression d'eau trop élevée ?

Les causes qui reviennent le plus souvent pour une pression d'eau trop élevée sont un problème d'alimentation en eau, tel qu'un tuyau qui fuit ou qui gèle ; une demande élevée sur votre système d'eau due à l'utilisation simultanée d'un trop grand nombre d'appareils sanitaires ; et des valves de réduction de pression dans la conception de la plomberie du bâtiment.

Les conséquences d'une pression d'eau trop élevée entraînent des dégâts d'eau aux plafonds et aux murs ; un risque plus élevé de blessures par échaudage car l'eau chaude est difficile à réguler pour les enfants ; l'éclatement de tuyaux qui peuvent inonder votre maison de milliers de gallons (litres) d'eau. Si vous avez une pression élevée, vous pouvez prendre certaines mesures pour y remédier, comme celle d'arrêter de faire fonctionner les appareils qui ne sont pas en état de fonctionner. Généralement, ces conséquences sont assez graves pour justifier l'intervention d'un plombier professionnel.
Il est donc important de vérifier régulièrement que cette pression d'eau reste toujours à un niveau sûr.

L'anti-bélier

Un dispositif anti-bélier est un appareil qui empêche les changements soudains de pression et de débit. Il le fait en attrapant le reflux de l'eau lorsqu'elle s'arrête soudainement de couler. Les dispositifs anti-bélier sont généralement installés sur un appareil de plomberie, tel qu'un évier ou des toilettes.

On peut également les trouver dans les tuyaux d'alimentation des bâtiments pour alimenter en eau les différents appareils. Un endroit courant où vous les trouverez est à l'extrémité d'un robinet de tuyau extérieur (le type qui relie les robinets extérieurs). La raison pour laquelle ils sont nécessaires à cet endroit est que lorsque vous fermez le robinet, toute l'eau restante finit par s'écouler, mais s'il reste de la pression, elle peut éclater avec suffisamment de force pour briser les fenêtres voisines ou inonder votre sous-sol.

Si vous avez besoin d'aide pour trouver des plombiers qualifiés qui peuvent installer ces appareils efficacement, appelez-nous dès aujourd'hui. Notre équipe d'experts vous guidera à travers toutes les étapes nécessaires pour que votre nouveau dispositif soit installé correctement et en toute sécurité.